Voici un petiti tuto pour que les messageries s’auto complète a l’ajout d’un compte

  • Source : https://developer.mozilla.org/fr/docs/Mozilla/Thunderbird/Autoconfiguration
  • Etat : Terminé mais a traduire

Mécanismes

Thunderbird obtient les paramètres de serveur par l’intermédiaire de divers moyens, dont chacun est prévu pour un cas de figure particulier :

  • ISPDB
    Le ISPDB est une base de données centrale, actuellement hébergée par Mozilla Messaging, mais libre d’utilisation pour n’importe quel client. Il contient les paramètres pour les principaux fournisseurs d’accès du monde. Nous espérons que la base de données aura bientôt assez d’informations pour configurer automatiquement environ 50% des comptes e-mail de nos utilisateurs.
    Elle a été ajoutée simplement parce que nous ne pouvons pas supposer que tous les grands fournisseurs de services Internet (y compris Microsoft) mettront immédiatement en place un serveur de configuration pour Thunderbird
    .
  • Serveur de configuration à l’ISP
    Les FAI ont la possibilité de fournir leurs informations de configuration eux-mêmes directement aux utilisateurs, en mettant en placeun serveur web à autoconfig. <domaine>, Qui renvoie simplement un fichier XML statique de la configuration, comme décrit ci-dessous. Pour les configurations plus complexes, par exemple lorsque le nom d’utilisateur n’apparaît pas dans l’adresse email, le fichier XML peut également être généré par le FAI. Dans ces cas compliqués, c’est la seule façon de permettre une configuration automatique
    .
  • Le fichier de configuration sur le disque dur
    Les administrateurs peuvent placer un fichier de configuration dans le dossier d’installation de Thunderbird. Ceci est principalementdestiné aux entreprises qui installent Thunderbird sur les ordinateurs de leurs employés et veulent permettre l’installation facile decompte sans avoir à mettre en place un serveur de configuration. Cette méthode n’est pas pratique pour les autres cas d’utilisation,car il est difficile de mettre à jour le fichier de configuration. Par conséquent, les FAI publics doivent utiliser un serveur de configuration
    .
  • Deviner
    Si tous les autres mécanismes ont échoué, Thunderbird essaie de deviner la configuration, en essayant de noms de serveurscommuns comme imap. <domaine>, Smtp. <domaine>, mail. <domaine> Etc, et, quand un serveur de messagerie répond, vérifier sielle prend en charge les mots de passe SSL, STARTTLS et cryptée (CRAM-MD5)
    .
  • Configuration Manuelle
    Si deviner échoue, l’utilisateur doit entrer manuellement les informations de configuration. Les utilisateurs peuvent peuvent également modifier manuellement les paramètres du compte, même si les informations de configuration ont était obtenu avec succès par les méthodes décrites ci-dessus
    .

Tous les mécanismes lookup utilisent le domaine de l’adresse e-mail en tant que base pour la recherche. Par exemple, pour l’adresse emailfred@example.com, la recherche est effectuée comme (dans cet ordre):

  1. tb-install-dir/isp/example.com.xml sur le disque dur
  2. vérifier autoconfig.example.com
  3. rechercher des « example.com » dans le ISPDB
  4. rechercher « MX example.com » dans le DNS, et pour mx1.mail.hoster.com, consultez la rubrique « hoster.com » dans le ISPDB
  5. essayer de deviner (imap.example.com, smtp.example.com etc)

Nous pouvons à l’avenir ajouter des enregistrements DNS SRV en tant que mécanisme pris en charge à l’avenir, mais nous n’avons actuellement pas.

Comment ajouter le support pour votre nom de domaine

Classification

Si vous êtes un grand fournisseur de services Internet (> 100.000 utilisateurs) fournir des adresses email uniquement sous quelquesdomaines tels que « example.com » et « example.de », vous pouvez soit envoyer la configuration à la ISPDB ou mettre en place un serveur de configuration.

Si vous soutenez alias de messagerie et le nom de connexion de l’utilisateur ne fait pas partie de l’adresse de courrier électronique (parexemple, les utilisateurs peuvent avoir « hero@example.com » comme adresse e-mail, mais le nom de connexion IMAP / POP / SMTP n’est ni«héros» ni « hero@example.com« , mais « u67578″), vous devez configurer un serveur de configuration, qui fait l’adresse mail -> nom de connexion lookup.

Si vous hébergez domaines clients, c’est à dire que vous êtes « hoster.com», mais vos clients ont « fred@flintstone.com » et « louis@kent.com »comme des domaines, avec seulement quelques utilisateurs par domaine, vous devez configurer un serveur de configuration (ou s’appuyer sur DNS MX).

Si vous êtes une petite entreprise d’installer Thunderbird sur les postes de travail de vos employés, vous pouvez placer un fichier de configuration dans le dossier d’installation de Thunderbird.

ISPDB

L’URL de base de données est <https://live.mozillamessaging.com/autoconfig/v1.1/>, append nom de domaine, par exemple. <https://live.mozillamessaging.com/autoconfig/v1.1/freenet.de>.

Le processus actuel: Remplissez un bug dans Bugzilla, Produit « Outils web », « composants ISPDB Base de données d’entrées», avec un fichier de configuration qui correspond aux exigences décrites ci-dessous. Demander une révision de bwinton, gozer ou ben.bucksch.

Future: ajouter la configuration à l’ ISPDB server app.

 

je finirait la traduction demain merci de votre compréhention

Configuration du serveur avec ISP

Given the email address « fred@example.com », Thunderbird first checks <http://autoconfig.example.com/mail/config-v1.1.xml?emailaddress=fred@example.com> and then <http://example.com/.well-known/autoconfig/mail/config-v1.1.xml>.

Small company

If you are a small company, you can put the XML configuration file on your web server, at URL <http://example.com/.well-known/autoconfig/mail/config-v1.1.xml>. (This is not yet finalized and subject to change.)

Domain hoster

If you are an ISP that hosts domains for your customers – for example, you are hoster.com and your customer registers fancy.com or example.com, and your servers accept and serve the mail for example.com -, you should set up an autoconfig server.

DNS

For each customer domain, you add a DNS record (in addition to the existing MX, A www etc. DNS records):
autoconfig IN A 10.2.3.4
or
autoconfig IN CNAME autoconfig.hoster.com.
… where 10.2.3.4 and autoconfig.hoster.com are IP addresses / hostnames you own.
This allows Thunderbird to find you as hoster.

To make the Version without an autoconfig DNS Entry work you have to make sure that example.com points to the Webserver you will place the config-v1.1.xml on.

Example: example.com A 10.2.3.4

Web server

You set up a web server bound to a physical IP address. This may be on the same machine as other web servers, but the web server must be configured to the content to any requested domain.

You must use an virtual host that match all autoconfig.* domains of your customers. In Apache terms, you can use a « ip-based virtual host ». In the Apache configuration files, that means something like: Listen 10.2.3.4:80 (of course, you use a public IP address that you own)

Place the configuration file at the URL /mail/config-v1.1.xml on that host.

All config files must be served as Content-Type: text/xml (or application/xml), otherwise the file will be ignored. Also, they must use charset UTF-8 (esp. if there are any non-ASCII-characters).

If you like to use name-based virtual hosts. You probably don’t want to setup the autoconfig subdomain for every domain of your customers.
You can add a Rewriterule in the default virtual host (on debian /etc/apache2/sites-enabled/000-default)  to match all autoconfig.* subdomains: