Quelques informations sur les interfaces des DNS et leurs installations

  • fmdns : http://www.facilemanager.com/modules/fmdns/ : top et léger
  • DNS netmagis : trop vieux
  • Named manager : https://github.com/jethrocarr/namedmanager/tree/master

Solution choisi :

  • fmdns : http://www.facilemanager.com/modules/fmdns/

Info sur les DNS :

SOA : l’enregistrement de type SOA correspond à la source de l’autorité de la zone concernée. Toutes les
modifications dans la zone incrémente un numéro de version associé à cette zone.
NS : l’enregistrement NS contient tous les serveurs de noms de serveurs autorisés à répondre pour ce domaine.
Contrairement aux autres enregistrements, les enregistrements SOA et NS sont uniques dans chaque zone.
A : l’enregistrement A définit l’adresse IP associée à un nom de machine (appelée hôte ou Host en anglais) bien
précis.
CNAME : l’enregistrement CNAME crée un nom (appelé Alias) dans une zone, qui pourra être associé à un
enregistrement de type A dans la même zone ou même dans une autre zone DNS.
MX : chaque enregistrement MX doit pointer sur un enregistrement de type A donc une machine possédant un
service SMTP actif. Cet enregistrement est totalement inutile pour la messagerie interne basée sur Exchange.
Lorsque plusieurs enregistrements de type MX existent, le poids (ou priorité) le plus faible affecté à chacun d’eux
indique le serveur de messagerie à utiliser en priorité.
SRV : l’enregistrement SRV a pour fonction d’indiquer un service particulier qui sera rendu sur le port spécifié. Les
© ENI Editions – All rigths reserved – 3 –
services LDAP, Catalogue Global, Kerberos, SIP et bien d’autres sont basés sur ce type d’enregistrement.
PTR : ce type d’enregistrement est le pendant du type A. Il n’existe que dans les zones de recherches inversées.
D’autres types existent comme le champ TXT qui sont plus rarement utilisés et peu utiles dans le fonctionnement de
Windows